Epistémologie, méthodes et outils de la recherche

Code UE : RCH203-PAR01

  • Cours
  • 4 crédits
  • Volume horaire de référence
    (+ ou - 10%) : 40 heures

Responsable(s)

Jean-Claude RUANO BORBALAN

Philippe DURANCE

Objectifs pédagogiques

Fournir les bases épistémologiques et méthodologiques de la recherche en Sciences sociales ( plus particulièrement Sciences de gestion et ST1S)

Introduction à l’épistémologie des sciences 
La posture du chercheur vis-à-vis du terrain (recherche-action, observation participative, etc.)
Méthodes et outils de la recherche (approches spécifiques à chaque champ concerné)
 
L’initiation aux concepts et enjeux épistémologiques de la démarche de connaissance, dans quelque domaine qu’il soit est un point central de l’apprentissage d’une pratique de recherche.Selon l’étymologie et de manière générale, l’épistémologie désigne le discours (logos), sur la connaissance « vraie » (épistémè).  
L’initiation aux concepts et enjeux épistémologiques de la démarche de connaissance, dans quelque domaine qu’il soit est un point central de l’apprentissage d’une pratique de recherche.Selon l’étymologie et de manière générale, l’épistémologie désigne le discours (logos), sur la connaissance « vraie » (épistémè).  
Le mot lui-même est d’un emploi plutôt récent (Bertrand Russel importa le mot dans son Essai sur les fondements de la géométrie en 1901 et il apparait en France semble-t-il en 1906 dans le dictionnaire Larousse). Il se superpose dès lors progressivement et cohabite avec une plus vieille tradition: la philosophie des sciences. La raison de cette superposition est la double réalité d’une réflexion générale sur les pratiques ou les concepts par des communautés diverses : des philosophes ou des scientifiques. Ce fait d’ailleurs a permis l’extension de la réflexion proprement épistémologique ( Bachelard, Kuhn, etc.) vers des épistémologies disciplinaires.
La réflexion contemporaine au sein des sciences sociales ou humanités, articule plusieurs approches tant épistémologiques, que d’histoire des sciences et des systèmes techniques, d’anthropologie et sociologie cognitive, etc. Quoique les ordres de pensée, de pratique et de démonstration soient distincts, voire contradictoires (opposition entre épistémologie et Sciences and technologies studies par exemple) un corpus de référence commun existe, dans lesquelles ont trouve les travaux et  figures de penseurs comme Bachelard, Popper, Kuhn, etc) .
Les objectifs d’une initiation aux préoccupations de philosophie des sciences, des sciences sociales et d’épistémologie ou de socio-anthropologie disciplinaires englobent un point fondamental autour de la compréhension et philosophie des sciences pour l’ingénieur et autres sciences et pratiques du projet (architecture, design, sciences de l’ingénieur, pédagogie, management, etc.). Elle présente donc les aspects «internalistes» qui se préoccupent de la logique conceptuelle, les approches «externalistes» qui se centrent sur la socio-construction et l’environnement institutionnel ou normatif, mais aussi les questions spécifiques de la «modélisation».
 
 

Evaluation finale lors de la soutenance mémoire, sur base du contrôle continu et de la transposition des concepts et apports dans la rédaction du projet de recherche

    Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants

    Chargement du résultat...
    Patientez
    Intitulé de la formation
    Type
    Modalité(s)
    Lieu(x)
    Lieu(x) À la carte
    Lieu(x) Paris
    Intitulé de la formation Type Modalité(s) Lieu(x)

    Contact

    EPN16
    EPN16 2 rue Conté accès 39
    75003 Paris
    Tel :01 40 27 25 27
    Hugo Gerling

    Centre(s) d'enseignement proposant cette formation