Aspects internationaux de la RSE

Code UE : GDE204-PAR01

  • Cours
  • 4 crédits
  • Volume horaire de référence
    (+ ou - 10%) : 40 heures

Responsable(s)

Pascale DE ROZARIO

Ecole des transitions écologiques Depuis sa création en 1794, le Cnam accompagne les évolutions du monde professionnel et industriel. Par ses missions de formation, de recherche et de diffusion de la culture scientifique et technique, il est un acteur majeur de toutes les transitions : écologique, énergétique, numérique, économique, pédagogique, sociétale...

Pour répondre au mieux à ses missions, l'établissement ouvre l'École des transitions écologiques.

Public, conditions d’accès et prérequis

Ce cours fondamental sur les dimensions responsables des organisations avec activités internationales est de niveau master / école d'ingénieur ou d'une expérience professionnelle équivalente. L'inscription à ce cours se réalise en ligne au Cnam Paris et en région et il n'est pas soumis à l'agrément du professeur responsable.
Il est conseillé d'avoir une compréhension générale de ce qu'est une organisation et une expérience hiérarchique en milieu organisationnel. Sont concernés les auditeurs occupant déjà une fonction de manager, d'entrepreneur à l'international, de responsable Développement durable, Reporting extra-financier, RSE, de consultant ou les auditeurs évoluant vers ces métiers et fonctions, dans tout type d'organisation (Sociétés anonymes, associations, collectivités territoriales, ONG, etc.).

Objectifs pédagogiques

La crise sanitaire mondiale Covid-19 mais également le contexte actuel de "guerre aux frontières", ont montré l'extrême fragilité des chaînes globales de valeur (GVC), dites "Supply Chains") et plus largement de la globalisation des activités (Kramer, 2020, Harvard Business Review). Cette situation inédite relance à nouveau la question de la responsabilité et des solidarités, en matière d'environnement, sociale et de gouvernance économique (les critères ESG). La responsabilité fait l'objet d'un nombre considérable de normes, de réglementations, d'outils et d'instances de régulation. Depuis le reporting extra financier obligatoire pour les sociétés anonymes, en passant par les codes de bonne conduite, les chartes et labels, les lois nationales et les accords de coopération. Or l'expérience et les observations montrent que le contexte d'action comprend des dimensions culturelles (parfois intégrées dans le "reporting extra-financier") qui facilitent la mise en oeuvre de la RSE, et d'autres qui les freinent. Autant les connaître pour mobiliser au mieux les outils de RSE en contexte multiculturel international.
Objectif 1 : Agir "en responsabilité". Soit développer un sens critique de l'ensemble de ces outils disparates ainsi qu'une méthodologie d'audit qui mobilisent les 17 Objectifs du développement durable (ODD, ONU) et d'autres standards internationaux, en tenant compte des contextes culturels de gestion.
Objectif 2Penser "en responsabilité". Soit s'approprier les plus récentes recherches et observations de terrain grâce à l'implication des intervenants (Lab. de recherche LIRSA) dans plusieurs réseaux : le réseau de chercheurs RGVCs (Rethinking Global Value Chains) ; l'AIMS (Association international en management stratégique) ; EURAM (European Association of Management) ; la plateforme Construction21 (les "Green Solutions Awards").

Compétences visées

Le cours "Aspects internationaux de la RSE" est organisé pour développes les compétences suivantes:
  • S'approprier une stratégie par les parties prenantes (Matrice de matérialité) afin de mieux concevoir et mettre en oeuvre une méthodologie de gouvernance de la RSE à ses différents niveaux (global, national, régional, organisationnel, territorial, local et individuel sur le plan éthique) ;
  • Développer des grilles d'analyse comparées et critiques des outils et standards de RSE incluant les contextes culturels de gestion des activités internationales faisant d'ailleurs partie du reporting dit "extra-financier". Identifier les outils dits "universaux" n'intégrant pas la dimension culturelle de gestion / les outils intégrant cette dimension dans leur conception / les outils hybrides ;
  • Maîtriser des démarches d'audit pour un reporting extra-financier en s'appuyant sur la norme ISO2600 et les 17 ODD, ainsi que d'autres outils RSE ;
  • Convaincre et influencer ses interlocuteurs sur l'urgence écologique en partant des visions de la responsabilité ("tout va bien, verdissons" / "C'est la catastrophe, nous ne pouvons rien faire" / "Organisons des transitions pour avancer"), afin de mieux les accompagner à agir en responsabilité.

Pour réaliser ses objectifs et développer les compétences visées, cette formation hybride propose plusieurs ressources modulables en fonction des promotions d'auditeurs et des demandes, ou des projets professionnels visés :
  • Des conférences thématiques : Chaînes globales de valeur responsables (CGV) / La culture comme Commun / Des COP à la RSE / Le reporting extra-financier / Matrices de matérialité et théorie des parties prenantes (les thèmes des conférences s'adaptent à l'actualité)
  • Une mise en situation d'audit de rapport RSE (travail en sous-groupe) : chaque équipe devra auditer un rapport annuel RSE d'une entreprise internationale et en présenter le diagnostic, ainsi que des préconisations d'amélioration ou de transitions, en temps contraint
  • Une boîte à outils d'outils RSE : un dossier RSE comprenant une série d'outils et normes de responsabilité, des Fresques (numériques, du climat, etc. la thématique s'adaptera à l'actualité et au groupe)
  • Des outils managériaux pour développer des "Soft Skills" : la technique du Poster, excel, diaporama, Teams, le Pitch, l'organisation d'un playdoyer de controverses sur la responsabilité.

La validation de cet enseignement se réalise par un dispositif de contrôle continu qui comprend trois exigences, dont la maîtrise si ce n'est pas déjà le cas, du poster (Padlet), du diaporama et d'un premier niveau Excel :
  • La participation aux cours et l'implication dans les sessions à distance (TEAMS et Moodle) dans la mesure où le travail d'équipe y est central (40 %).
  • La présentation individuelle orale et la remise d'un poster (Padlet) démontrant la maîtrise des orientations des 17 objectifs du développement durable et leur concrétisation opérationnelle au sein d'une entreprise à activité internationale (20 %).
  • La présentation orale en équipe et la remise d'un audit de rapport RSE / Développement durable / Intégré couvrant la norme ISO26000, via un diaporama et un fichier excel (40 %).
Après constitution en sous-groupe (3 personnes), vous choisirez un rapport RSE d'entreprise et vous appliquerez les grilles enseignées (Les 17 ODD de l'ONU et la Norme RSE26000). Vous présenterez les résultats de vos analyses par fichier excel et par un poster.

  • Kramer, 2020 : Coronavirus is puting corporate social responsability to the test (lien : https://hbr.org/2020/04/coronavirus-is-putting-corporate-social-responsibility-to-the-test.). Harvard Business Review
  • De Rozario, Pesqueux, 2018 : Théorie des organisations, Pearson France
  • Amit, & : Corporate Social Responsability (A Litterature Review)
  • Freeman, 2010 : Strategic Management, Cambridge University Press
  • Latour, 2021 : Où suis-je ? Leçons du confinement à l'usage des terrestres, Ed. Les empêcheurs de tourner en rond

Contact

EPN16 - Innovation
2 rue Conté 37.2.56
75003 Paris
Tel :01 40 27 25 23
Nadia Coulibaly

Centre(s) d'enseignement proposant cette formation