Responsable conception, mise en place et maintenance des installations frigorifiques et climatiques

Code diplôme/certificat: CPN1000A-PAR01

120 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau de sortie

  • Niveau II (bac+3 bac+4)

Responsable(s)

Christophe MARVILLET

Habilitation

Enregistré au Niveau 6 (ex Niveau II) pour 5 ans.

Publics / conditions d'accès

Prérequis :
DUT génie thermique et énergie, ou BTS (FED de préférence) ou autres spécialités en énergétique,  Licences générales en énergétique, Diplôme de niveau 7 éventuellement hors de la spécialité (Master, Ingénieur, etc.). Accès à la formation après examen des dossiers scolaires et éventuellement professionnels. Une formation niveau Licence est un complément apprécié notamment la licence LG034 du Cnam.
     

Objectifs

Maîtriser toutes les connaissances théoriques, techniques et applicatives du froid pour la chaine du froid et le confort dans le bâtiment .
La formation est dispensée en  HTT (hors temps de travail le soir et le samedi) à Paris.
     

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Titre RNCP Niveau 6 (ex niveau II) Responsable conception, mise en place et maintenance des installations frigorifiques et climatiques

Inscrit RNCP : Inscrit

Codes NSF : Energie, génie climatique (227)

Code ROME : Management et ingénierie d affaires (H1102) - Assistance et support technique client (H1101) - Installation et maintenance en froid, conditionnement d air (I1306) - Management et ingénierie de maintenance industrielle (I1102)

Modalités d'évaluation

La validation des 4 blocs de compétence est nécessaire.

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Compétences

1/  Formuler et rédiger les éléments de prescription d’installations complètes de production de froid et de traitement d’air en froid commercial, industriel et bâtiment :
En collaboration avec son responsable hiérarchique (responsable de clientèle, directeur d’agence…), et en s’appuyant sur le recueil de données issues des documents, des visites et d’entretien auprès du client (maître d’ouvrage) ainsi que d’études préliminaires complémentaires, reformuler  les demandes d’un maître d’ouvrage, en tenant compte de son contexte économique et marché, de ses objectifs et des contraintes du projet notamment réglementaires et normatives. C’est le rôle de l’ingénieur conseil ou du référent technique de porter ces actions.
En s’appuyant sur les solutions préalablement identifiées,  évaluer les paramètres de fonctionnement et leurs performances en vue de la construction de l’argumentaire visant à retenir la solution la plus pertinente dans la rédaction du CCTP ; ces activités peuvent être portées par le chargé d’étude encadré par l’ingénieur-conseil.
Dans un environnement général caractérisé par des évolutions réglementaires majeures (F Gas) et des évolutions et innovations techniques significatives, assurer une veille continue des  innovations techniques et des évolutions réglementaires  et intégrer, quand cela est pertinent, après échange avec le maître d’ouvrage, ces évolutions et ces choix innovants dans la rédaction du CCTP. Cette veille est en général réalisé par l’ingénieur-conseil ou l’expert dans un bureau d’étude en assistance en maîtrise d’ouvrage ou le référent technique d’une entreprise de maîtrise d’œuvre.
2/ Concevoir et dimensionner  des installations de production de froid et de traitement d’air et sélection de leurs composants,
En s’appuyant sur les solutions préalablement identifiées,  évaluer les paramètres de fonctionnement et leurs performances en vue de la construction de l’argumentaire visant à retenir la solution la plus pertinente dans la rédaction du CCTP ; ces activités peuvent être portées par le chargé d’étude encadré par l’ingénieur-conseil.
A partir des exigences et contraintes quant au choix des composants techniques,   en collaboration avec le responsable technique de l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre ou le chargé d’affaires identifier les technologies adaptées, sélectionner ou dimensionner les principaux composants techniques des installations de production de froid et de traitement d’air ;    Le chargé d’études dans l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre est en général responsable de ces activités.
3/ Réaliser, livrer et réceptionner des installations complètes de production de froid et de traitement d’air
A partir des études techniques réalisées précédemment permettant le choix des composants techniques, on devra identifier les fournisseurs, négocier les prix avec ces fournisseurs, établir un devis de l’installation à soumettre au maître d’ouvrage et participer ou porter la négociation avec le maître d’ouvrage ou son représentant. Le chargé d’affaires dans l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre est en général responsable de ces activités.
Après accord du maître d’ouvrage sur le marché, l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre propose un planning détaillé de son intervention, engage les commandes des équipements chez les fournisseurs retenus et débute la réalisation de l’installation en respectant les contraintes de sécurité, les contraintes budgétaires et techniques. Le chargé d’études ou le responsable de travaux dans l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre est en général responsable de ces activités.
Lors de la réalisation des installations, un suivi régulier des travaux, des réceptions de commande,  de l’organisation entre différents corps de métiers (tuyauteurs, électriciens, frigoristes…)  sur le chantier doit être réalisé. Le responsable dirige une équipe de techniciens et assure le lien avec les sous-traitants.  C’est le rôle du chargé d’affaire, chargé d’étude ou responsable de travaux  de l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre.
A la fin du chantier, l’installation est prête à être livrée : le maître d’œuvre vérifie la conformité de la réalisation avec les exigences du cahier des charges, met en œuvre, si nécessaire, les actions correctives avec ses équipes et celles des sous-traitants ; en dernier lieu, il prépare la réception par la maîtrise d’ouvrage de l’installation. Il répond aux questions et recommandations  des organismes de contrôle, de certification mandatés par le maître d’ouvrage.  Le chargé d’affaires ou responsable de travaux dans l’entreprise en charge de la maîtrise d’œuvre est en général responsable de ces activités.
4/ Exploiter, maintenir, déployer des solutions et pratiques durables pour les installations complètes de production de froid et de traitement d’air 
Dans le cas d’installations de grande puissance ou d’installations critiques (entrepôts réfrigérés, stockage de produits pharmaceutiques, procédés industriels …), la responsabilité de l’exploitation (y compris la maintenance) est déléguée à un spécialiste du froid.  Il supervise ainsi une équipe de techniciens  et assure le lien avec les entreprises sous-traitantes. Il est identifié comme le responsable d’exploitation (et de maintenance).
Les impacts environnementaux des installations frigorifiques et de traitement d’air sont divers : fuites et récupérations des fluides frigorigènes, consommations énergétiques, pollution de l‘air dans les installations de traitement d’air, traitement des déchets divers. Un encadrement réglementaire important prévaut aujourd’hui pour ces activités d’exploitation. Le responsable d’exploitation doit veiller à limiter au minimum tout impact vis-à-vis de l’environnement immédiat et global.
 

Contact

EPN01- IFFI (Institut Français du Froid Industriel et du Génie Climatique)
292 rue St Martin EPN01
75003 Paris
Tel :01 40 27 21 65
Magali Pacaud

Centre(s) d'enseignement proposant cette formation